À l'ère de la politique: 3 grands conseils de communication pour maintenir la paix

Dans le climat politique controversé d’aujourd’hui, les discussions peuvent être un peu difficiles à naviguer. D'une part, les gens veulent sensibiliser à divers problèmes et évacuer leurs frustrations. Cependant, une fois que la ligne est franchie, une fois qu'un «débat amical» se transforme en une véritable spirale - insultes et tout - les relations peuvent être tendues, c'est le moins qu'on puisse dire.

J'ai vu des membres de la famille se chamailler au point où des voix s'élèvent et des sentiments sont blessés. J'ai vu une rhétorique horrible sur Facebook qui se traduit par des amitiés brisées et des utilisateurs bloqués.

Et je sais qu'il y a une passion derrière les croyances et les idées, mais je ne peux m'empêcher de penser que la passion peut être exprimé de manière plus productive et efficace. (Surtout en ligne, où le ton ne peut pas être déchiffré et les expressions faciales, ainsi que d'autres indices non verbaux, sont absents.)

Et voici le problème: si la relation ne peut vraiment pas être la même après une discussion politique, je suppose que c’est aux deux parties de décider elles-mêmes. C’est leur prérogative. Cependant, une communication efficace peut réellement aider à relayer les pensées, les sentiments et les perspectives sans pour autant quelqu'un lance des zingers sur le personnage de quelqu'un - sans que quelqu'un finisse en larmes.

J'ai évoqué trois grands conseils de communication qui pourraient aider à préserver la paix dans des discussions politiques tendues.

Être ouvert d'esprit

D'autres points de vue seront probablement exprimés dans des conversations politiques et d'autres points de vue seront partagés. Rester ouvert d'esprit, même si vous encore rester fidèle à votre argument, ne peut être que bénéfique dans ce genre de conversation. Au lieu d'arrêter complètement l'autre personne, écoutez ses pensées et écoutez ce qu'elle a à dire.

Être respectueux

Cette suggestion peut sembler assez évidente; on nous apprend à un jeune âge à être respectueux envers nos pairs. Cependant, je sais qu’il est parfois difficile de régner dans des émotions intenses, surtout si vous êtes catégorique sur un sujet particulier.

Une fois que l'impulsivité s'enflamme et que les émotions fortes continuent à se dissiper, de plus en plus de remarques laides et d'insultes personnelles peuvent certainement s'ensuivre. Maintenant ce est ce qui peut vraiment mettre fin aux amitiés et repousser les gens, en fonction de la proximité du lien (il est probablement plus facile de résoudre les problèmes avec ceux avec qui nous avons un lien étroit ou profond). Et même si les mots durs prononcés sont prononcés par colère, sans signification sincère derrière, l'échange deviendra toujours hostile et compliqué à supporter.

Lorsque le respect brille, la conversation peut être soutenue sous un jour plus positif.

Soyez vulnérable

Je pense que la vulnérabilité est essentielle lorsqu'il s'agit de conversations de nature délicate. Si vous exprimez vos sentiments ouvertement et honnêtement et que vous vous permettez d’être vulnérable avec l’autre personne, elle comprendra probablement mieux d’où vous venez, même si elle ne partage pas la même opinion. Le partage d'expériences personnelles les uns avec les autres peut également contribuer à favoriser la compréhension.

Clarifier, clarifier, clarifier

Que vous soyez au milieu d'une conversation tendue ou non, les malentendus sont alors banal. Mais lorsque vous vous trouvez dans une conversation difficile et que votre état émotionnel est déjà exacerbé, les malentendus peuvent égarer la conversation en territoire inutile et provoquer des frustrations supplémentaires.

En clarifiant et en réitérant votre point de vue, les interprétations erronées de ce qui est vraiment dit peuvent être contrecarrées. Ce Oprah.comCet article, qui présente un aperçu des commentateurs de CNN Margaret Hoover et John Avlon, donne quelques conseils sur la façon d'exprimer certains sentiments pour éviter les malentendus:

Paraphrasez ce que l'autre personne vient de dire pour vous assurer que vous comprenez et qu'elle se sent entendue. N'allez pas plus loin en suggérant des implications de son point de vue: «Vous dites donc que vous souhaiteriez que Trump ne tweete pas autant, mais il est là pour faire bouger les choses à Washington.»
Non… "Donc vous dites que le caractère du président n'a pas d'importance."

Posez des questions pour clarifier, et non pour provoquer «Comment en êtes-vous venu à croire qu'il est préférable de passer aux soins de santé à payeur unique?
Non… "Comment pouvez-vous défendre quelque chose d'aussi foiré qu'Obamacare?"

En ces temps politiques controversés, des conversations peuvent susciter entre des individus en ligne ou en personne; ces conversations peuvent avoir lieu entre des êtres chers, des amis ou des connaissances, mais quelle que soit la relation, les sentiments sont toujours en jeu. En communiquant efficacement et en englobant une mentalité d'ouverture d'esprit, le respect, la vulnérabilité et une nature curieuse (pour clarification), de telles discussions ne doivent pas forcer les relations et entraîner des sentiments blessants.